Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Mise en place d'une sonde gastrique
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    
Auteur Message
youtou
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: tiflet
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 12
Moyenne de points: 1,09
MessagePosté le: Dim 14 Sep - 11:19 (2014) Répondre en citant

SONDE NASO-GASTRIQUE 
  
Objectif : ·         La mise en place d’une sonde naso-gastrique est un geste invasif pour lequel il est indispensable de prendre des précautions d’hygiène lors de la pose et des manipulations, et d’instaurer une surveillance afin de prévenir tout risque d’apparition d’infections ou complications secondaires.
·         La sonde naso-gastrique est un dispositif médical dont les indications d’utilisation sont très diversifiées. Ces indications peuvent être à visée thérapeutique, diagnostique ou nutritionnelle.
 
Techniques et méthodes
Type de sondes
·         Les sondes, en fonction de l’indication posée, présentent des profils légèrement différents selon les utilisations qui en sont faites.
·         Les sondes pour l’alimentation entérale sont choisies de petit calibre (charrière de 7 à12), de préférence lestées. Ce lest permet le maintien de la sonde en bonne position.
·         Les sondes pour les aspirations gastro duodénales sont à canal unique ou double. Le canal double permet des aspirations douces par la pénétration d’air dans la cavité gastrique préservant ainsi la muqueuse. Elles peuvent être lestées ou non. La sonde est d’un gros calibre pour les occlusions ou les hémorragies digestives.
 
Toutes les sondes sont munies de repères à type de graduation et sont radio-opaques.
 
MISE EN PLACE DE LA SONDE
1) Vérification de la prescription médicale et information du patient
La mise en place de la sonde naso-gastrique doit faire l'objet d'une prescription médicale, datée et signée précisant le matériau de la sonde, la charrière et la longueur, choisis en fonction de l‘indication et dans un souci de confort du patient.
 
2) Pose de la sonde
·         La pose de la sonde naso-gastrique est un geste simple, mais susceptible d’entraîner des complications chez tout patient et plus particulièrement chez ceux présentant des troubles de la déglutition et/ou de la vigilance.
·         Les règles d’hygiène doivent être respectées à toutes les étapes de la mise en place de la sonde. Il est indispensable d’effectuer une hygiène des mains (désinfection par friction avec une solution hydroalcoolique ou lavage simple avec un savon doux) avant, après le retrait des gants et après le soin.
·         La pose est réalisée à jeun, la personne consciente est installée en position assise.
La participation du patient est sollicitée plus particulièrement au moment de la déglutition.
En raison du risque potentiel de complications, il est recommandé chez la personne présentant des troubles de la déglutition et /ou de la vigilance de poser cette sonde naso-gastrique à proximité d’un plateau technique.
·         Si un lubrifiant est utilisé, il doit être compatible avec le matériau de la sonde. L’utilisation d’un lubrifiant à base de silicone est déconseillée si la sonde est en silicone. L’eau semble être le meilleur lubrifiant.
 
Astuce pratique : En raison de la souplesse des sondes en polyuréthane et en silicone, des difficultés de pose peuvent être rencontrées. Pour limiter ce désagrément, la sonde peut être placée au réfrigérateur 30 minutes avant la pose afin de la rigidifier.
 
Vérification de la position de la sonde après la pose
·         L’absence de toux et de résistance durant la pose ne présume pas de la bonne position de la sonde nasogastrique. Le meilleur moyen de vérification initiale de l’emplacement est le contrôle radiologique.
·         L’auscultation épigastrique après l’injection d’air dans la sonde naso-gastrique (risque de faux positif) n’est à prévoir qu’en l’absence de possibilité d’un contrôle radiologique.
 
Fixation de la sonde
·         La sonde naso-gastrique doit être fixée immédiatement après sa pose. La fixation allie efficacité, confort, esthétique et innocuité.
·         La méthode de fixation consiste à préparer la peau (lavage, séchage), à poser un ruban adhésif étanche, enroulé autour de la sonde au niveau de la base du nez (repère utilisé comme moyen de vérification de la position de la sonde) et à appliquer la moitié d’une bande de ruban adhésif élastique, d’environ 4 cm, sur le nez.
·         Sa partie basse étant fendue jusqu’à la pointe du nez, chaque moitié du sparadrap est alors enroulée autour de la sonde
·         La fixation sur la joue est limitée au minimum en évitant de former une grande boucle qui rentre dans le champ visuel du patient et qui augmente les risques d’arrachement.
·         La fixation par un fil est utilisée dans des indications spécifiques, notamment en ORL.
 
 

_________________
je suis un infirmier en anesthesie reanimation
voila mon site pour lire plus des cours
www.formation-iade.tk


Visiter le site web du posteur
Publicité





MessagePosté le: Dim 14 Sep - 11:19 (2014)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com