Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  02. Le neurone
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Neuromatiq » Principes de base
    
Auteur Message
Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 763
Masculin
Point(s): 1 879
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Ven 18 Fév - 22:55 (2011) Répondre en citant

Le neurone





La cellule nerveuse [41, 52, 64, 94, 100] ou Neurone est l'unité structurelle et fonctionnelle du système nerveux [39, 64]. Ce dernier contient environs 100 milliards de neurones [1, 4].

1. Anatomie d'un neurone typique :

Une cellule nerveuse typique présente trois régions distinctes [1, 40, 99]: Le corps cellulaire, les dendrites et l'axone.

1.1. Le corps cellulaire [5, 75]:

Appelé également soma ou péricaryon [57, 101] contient le noyau et le cytoplasme. On y trouve :

  • Un réticulum endoplasmique rugueux : lieu de synthèse protéique.
  • Un appareil de Golgi : Lieu de stockage et de maturation des protéines. C'est le point de passage obligatoire et régulateur du trafic des petites vésicules.
  • Plusieurs mitochondries : qui procurent l'énergie indispensable au métabolisme cellulaire.
  • Le diamètre du péricaryon varie selon le type de neurone entre 5 à 120 µm [91, 102].

    1.2. Les dendrites [5, 96]:

    Ce sont des extensions du péricaryon, elles servent essentiellement à augmenter la surface de réception de l'influx nerveux [1, 4, 36]. Elles sont souvent recouvertes de structures en forme de bourgeons appelées: épines dendritiques [41, 74, 103]. Un neurone typique contient plusieurs dizaines de milliers d'épines dendritiques [103], chacune forme une synapse [74].

    1.3. L'axone [5, 91, 96]:

    L'axone émerge du péricaryon en formant tout d'abord un cône d'émergence [81, 104], une région extrêmement riche en microtubules appelée également (zone gâchette [40, 81]) du fait que c'est le point de départ habituel de l'influx nerveux [40].

    L'axone décrit un trajet plus ou moins long avant de se terminer par une arborescence terminale (télodendrite [75]. Celle-ci donne plusieurs terminaisons nerveuses, au bout de chacune d’elles se trouve un ronflement: (le bouton terminal ou bouton synaptique [101]) qui comporte plusieurs vésicules synaptiques remplies de neurotransmetteurs.



    Avant l'arborescence terminale, un neurone peut donner plusieurs branches qui vont amener l'influx nerveux quelques part ailleurs, on appelle ces branches: des collatérales [105].

    La membrane de l'axone (l'axolemme [106]) renferme de l'axoplasme [91] (prolongement du cytoplasme du péricaryon) celui-ci est parcouru dans toute sa longueur par des neurofilaments et des microtubules qui stabilisent la structure de l'axone et assure le transfert bidirectionnel des substances entre péricaryon et terminaisons axonales [74].

    2. Transports axonaux [3, 5, 50, 107]:

    On distingue quatre types de transports axonaux :

  • Deux transports rapides (antérograde et rétrograde) qui véhiculent les vésicules à une vitesse de 10 à 40 cm/j [108] du péricaryon vers la terminaison nerveuse et vice-versa.
  • Un transport antérograde lent d'une vitesse de 0,1 à 2 mm/j [57].
  • Un transport des mitochondries [104] qui renouvelle continuellement les mitochondries des terminaisons nerveuses à une vitesse de 1 à 4 cm/j [5].
  • 3. Particularités de la cellule nerveuse :

    Le neurone présente plusieurs caractéristiques qui le distinguent des autres cellules de l'organisme.

    3.1. C'est une cellule excitable [42, 110]:

    Le neurone reçoit et transmet des signaux électrochimiques grâce à la présence au niveau de sa membrane de protéines spécifiques qui régulent le transfert des ions vers l'intérieur ou l'extérieur de la cellule.

    3.2. C'est une cellule sécrétrice [109]:

    La cellule nerveuse sécrète des neurotransmetteurs, parfois même des hormones, au niveau de sa terminaison axonale.

    3.3. C'est une cellule amitotique [110]:

    Exception faite de quelques zones nerveuses où se déroule un faible niveau de mitose neuronale (notamment au niveau de l'hippocampe) [40], les neurones sont bloqués à l'interphase et donc ne se divisent plus, ce qui en fait des cellules à longévité extrême [110]. Ceci explique également la rareté des tumeurs cérébrales d'origine neuronale.

    Chaque jour on perd des dizaines de milliers de neurones [111], et même s'ils ne se régénèrent pas, cette perte ne se traduit pas par un trouble notable, ceci est dû à la souplesse des neurones qui forment de nouvelles connexions palliant ainsi à leur perte.

    3.4. C'est une cellule polarisée [112]:

    On en distingue deux pôles essentiels, l'arbre somato-dendritique qui reçoit le signal et le pôle axonal qui le propage. Cependant l'axone peut recevoir un signal directement, au niveau d'une synapse axo-axonale [75].

    3.5. C'est une cellule à métabolisme très élevé [110]:

    En effet, le neurone requiert un approvisionnement constant et abondant en oxygène et en glucose, ceci explique la mort cérébrale en quelques minutes en cas d'anoxie cérébrale.

    3.6. Les neurones présentent un polymorphisme inégal [35]:

    On en distingue plus de 150 types [Jeanette Nordon, Understanding the brain] selon leur taille, polarité, structure, fonction, localisation... Cependant, on peut distinguer selon leur forme entre trois grandes catégories (non exclusives) [40, 49]:

  • Les neurones unipolaires ou pseudo-unipolaires (souvent sensorielles).
  • Les neurones bipolaires : (par exemple les interneurones).
  • Les neurones multipolaires : (le cas des motoneurones).
  • Sur le plan fonctionnel on distinguent: les neurones sensitifs qui conduisent l'influx vers le SNC et les neurones moteurs qui conduisent l'influx loin du SNC. Entre les deux s'interposent d'autres neurones qu'on appelle (les interneurones).

    Les fibres nerveuses s'organisent en faisceaux au niveau du SNC et nerfs au niveau du SNP.Quant aux corps cellulaires: Ils se rassemblent dans du cortex et des noyaux au niveau du SNC et dans les ganglions au niveau du SNP.

    3.7. Les neurones sont les cellules les plus longues de l'organisme :

    Ils peuvent atteindre jusqu'à 1 mètre de longueur chez l'homme [113]. Si le corps cellulaire était un pamplemousse: les dendrites auraient 2 à 5 cm de long et l'axone 1 Km !



    Dernière édition par Ben le Lun 21 Fév - 14:40 (2011); édité 6 fois
    Publicité





    MessagePosté le: Ven 18 Fév - 22:55 (2011)

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Montrer les messages depuis:   
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Neuromatiq » Principes de base
        

        

      
     

    Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



    Medmatiq © 2007
    Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
    skin developed by: John Olson
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com