Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Iran - Téhéran sous haute tension
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     
Auteur Message
Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 763
Masculin
Point(s): 1 879
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Dim 14 Juin - 08:19 (2009) Répondre en citant

Iran - Téhéran sous haute tension
  • Plusieurs responsables réformateurs, partisans de Mir Hossein Moussavi, ont été arrêtés samedi. Ses soutiens maintiennent la pression dans les rues.
  • La France "prend note" de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad mais aussi de la "contestation" des résulats.
- le 14/06/2009 - 07h06



Les pro Moussavi dans les rues de Téhéran





La tension reste forte dimanche matin à Téhéran. Au lendemain de la réélection du président sortant Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l'Iran, les rues de la capitale sont quadrillées par les forces de l'ordre. Des milliers de manifestants sont descendus dans la rue samedi. Certains criaient "Que sont devenus nos votes?", d'autres scandaient des slogans anti-Ahmadinejad. "Nous sommes aussi des Iraniens" et "Moussavi est notre président", pouvait-on entendre. La police a fait usage de bâtons pour les disperser. Les affrontements se sont poursuivis tard dans la nuit avant que le calme ne revienne vers deux heures du matin, après le déploiement des forces de l'ordre,  des agents en civils et des bassistes (milice islamique). La capitale n'avait pas connu de telles violences depuis les émeutes  estudiantines de juillet 1999.  
Son rival malheureux, Mirhossein Moussavi, a remis en cause le résultat du scrutin, qualifié de "dangeureuse parodie", et évoqué des irrégularités. Mirhossein Moussavi a déclaré qu'il "ne se soumettrai(t) pas à cette dangereuse parodie". "Le comportement de certains responsables va avoir pour résultat de mettre en danger les fondements de la République islamique et de mener à la tyrannie." Plusieurs responsables réformateurs, partisans  de Mir Hossein Moussavi, ont par ailleurs été arrêtés samedi après-midi, a déclaré dimanche un  responsable du Front de la participation. Parmi les personnes arrêtées figurent Mohsen Mirdamadi, chef du Front,  proche de l'ancien président Mohammad Khatami, Mostapha Tadjadeh (ancien  vice-ministre de l'Intérieur), Mohsen Aminzadeh (ancien vice-ministre des  Affaires étrangères), Abdollah Ramezanzadeh (porte-parole du gouvernement de M.  Khatami), Saïd Shariati, Zohreh Aghajari et Behzad Nabavi.  
Khamenei  appelle à un "soutien unanime" à Ahmadinejad  
L'ayatollah Ali Khamenei est sorti de sa réserve samedi pour exhorter les Iraniens à respecter la victoire d'Ahmadinejad. Le guide suprême, qui est le premier personnage de l'Etat, a appelé les candidats battus et leurs partisans à s'abstenir de tout "comportement provocateur"  "Le président choisi et respecté est le président de l'ensemble de la nation iranienne et tous, y compris les rivaux d'hier, doivent lui apporter un soutien unanime", a martelé le religieux.

De son côté, Ahmadinejad a affirmé lors d'une allocution télévisée que le scrutin s'était déroulé de manière "libre et saine". Sa très large victoire déjoue les pronostics de la plupart des observateurs, qui annonçaient un duel serré, voire une victoire de Moussavi. Les Etats-Unis, qui ont proposé une reprise du dialogue avec Téhéran, ont dit suivre "de très près l'ensemble de la situation, y compris les informations faisant état d'irrégularités". La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a dit espérer que les résultats de l'élection reflètent la volonté du peuple. Samedi soir, l'Union européenne, par la voix de la présidence tchèque, s'est dit proccupée par les fraudes présumées et les violences. La France elle "prend note" de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad mais aussi de la "contestation" des résulats. "Nous continuons à suivre la situation de près", a indiqué le porte-parole du Quai d'Orsay, Eric Chevallier. Quant à la présidence tchèque de l'Union européenne, elle s'est dite "préoccupée" par les "irrégularités présumées" ainsi que par les "violences" qui ont suivi.  


http://tf1.lci.fr/infos/monde/moyen-orient/0,,4442777,00-teheran-sous-haute…


Publicité





MessagePosté le: Dim 14 Juin - 08:19 (2009)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com