Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Un ministre japonais accusé d'ébriété a démissionné
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     
Auteur Message
Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 763
Masculin
Point(s): 1 879
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Mar 17 Fév - 10:47 (2009) Répondre en citant

Le ministre japonais des Finances, Shoichi Nakagawa, a démissionné, après avoir été accusé d'ébriété lors d'une réunion du G7 à Rome. Le ministre japonais des Finances, Shoichi Nakagawa, a démissionné mardi 17 février avec effet immédiat, après avoir été accusé d'ébriété lors d'une réunion du G7 à Rome. Connu pour son goût immodéré pour la boisson, Shoichi Nakagawa s'était présente apparemment en état d'ivresse au cours d'une conférence de presse après une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7, samedi à Rome. Les télévisions l'avaient montré le teint rouge, le regard vague, la bouche empâtée, butant sur les mots, incapable de comprendre les questions ni de terminer ses phrases, s'endormant même à plusieurs reprises. "Je voudrais présenter à nouveau mes excuses pour avoir causé un trouble immense lors de cette conférence de presse", a déclaré Shoich Nakagawa mardi devant les journalistes.

"Un mal de reins, un rhume, et de la fatigue"
Il a toutefois à nouveau nié avoir été ivre, affirmant que son état était dû à l'ingestion en quantité importante de médicaments antigrippaux. Il a également justifié son départ du gouvernement pour des raisons de santé. "Je me suis rendu à l'hôpital la nuit dernière, et ce matin on m'a diagnostiqué un mal de reins, un rhume et de la fatigue", a-t-il plaidé. "J'espère que l'économie japonaise se rétablira le plus tôt possible", a encore indiqué le ministre, qui est en poste depuis septembre 2008. Ce nouveau scandale sert l'opposition de centre-gauche, qui profite depuis quelques semaines d'une courbe ascendante dans les sondages alors que le Premier ministre conservateur Taro Aso voit son taux de popularité chuter à une vitesse vertigineuse. L'opposition, qui contrôle le Sénat, avait exigé la démission de Shoich Nakagawa et menacé de déposer une motion de censure




Publicité





MessagePosté le: Mar 17 Fév - 10:47 (2009)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com