Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Immunité cellulaire : le lymphocyte T et les cytokines
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 1er cycle "1ère + 2ème année" » Physiologie
    
Auteur Message
plaquette
Bronz
Bronz

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2008
Messages: 67
Point(s): 67
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Ven 30 Jan - 10:47 (2009) Répondre en citant

Immunité cellulaire : le lymphocyte T et les cytokines

 immunité spécifique non transférable par le sérum, elle nécessite le transfert de cellules immunocompétentes.
 assuré par les lymphocytes T CD8+ cytotoxiques, ainsi que par les macrophages qui agissent sous le contrôle directe des lymphocytes T CD4+ auxilliaires de type Th1
 la communication entre ces cellules immunitaires ce fait grâce aux cytokines produites principalement par lymphocytes T CD4+

I- le lymphocyte T :

 les lymphocytes T sont impliqués dans la lutte contre les agents infectieux, dans le rejet des greffes, dans le rejet des tumeurs et dans les réactions d’hypersensibilité retardée.
 Ils désignent un ensemble de cellules d’origine hématopoïétique et dont la différenciation se déroule dans le thymus.

 Il existe 3 stades dans la vie d’un clone de lymphocytes T :
o Thymocytes
o Lymphocytes T matures mais naïfs (n’ont pas encore rencontré l’antigène et l’attendent dans les organes lymphoïdes secondaires)
o Lymphocytes T matures et expérimentés (mémoires)

 TCR est le marqueur le plus important des lymphocytes T qui jour le rôle de récepteur pour l’antigène :
o hétérodimère formé d’une chaîne α et d’une chaîne β constituée chaque une d’un domaine variable et d’un domaine constant
o il ne reconnaît que les peptides présentés par les CPA par l’intermédiaire des molécules de CMH de classe I (pour les peptides endogènes) et de classe II (pour les peptides exogènes)
o toujours accompagné de la molécule CD3 qui permet la transduction du signal a l’intérieur du lymphocyte

 la prolifération et la différenciation des lymphocytes T dépend de la production de l'interleukine-2 (IL-2) et de l'expression de son récepteur (IL-2R) par le lymphocyte T

 il existe 2 sous populations importantes, définies par l’expression à leur surface des glycoprotéines CD4 et CD8 :
o CD4 se lie à la chaîne β du CMH II
o CD8 se lie à la chaîne α du CMH I
o CD4 et CD8 assure une double fonction :
- augmentent l’affinité de l’interaction entre le TCR et le complexe peptide-CMH
- activent la transduction de signal à l’intérieur de la cellule.









 Les lymphocytes T CD4+ = T auxilliaires ou helper :
o assure la sécrétion de cytokines et la régulation de la réponse immunitaire (fonction amplificatrice)
o la rencontre entre CMH de classe II de la CPA activé et le lymphocyte T CD4+ naïf dans l’organe lymphoïde secondaire conduit à l’expression par le T CD4+ :
- de la molécule CD28 capable d’interagir avec B7 (molécule de co-stimulation exprimée sur la CPA)
- et de la CD40L qui interagit avec la molécule CD40 exprimée sur la CPA (les macrophages, les cellules dendritiques et les lymphocytes B)
o à la suite de cette interaction, les T CD4+ naïfs seront différenciés en T CD4+Th2 qui produisent essentiellement les interleukines 4, 5, 6, 10 ou en T CD4+Th1 qui produisent l’IL2 et l’IFN- :
- Th2 participent à l’immunité humorale en apportant une aide aux lymphocytes B.
- Th1 induisent des réponses immunitaires à médiations cellulaires mettant en jeu les T cytotoxiques, les natural killer NK et les macrophages

 Les lymphocytes T CD8+ : participent uniquement à la réponse cellulaire.
o la rencontre entre CMH de classe I de la CPA activé et le lymphocyte T CD8+ naïf dans l’organe lymphoïde secondaire peut dans certains cas permettre l’activation directe du T CD8+ qui exprime le récepteur à l’IL2 et la molécule CD28 : on parle de réponse CD8 indépendante des CD4.
o mais le plus souvent l’induction de la réponse CD8 nécessite la présence de T CD4 activés. Dans ce cas, la CPA présente des antigènes simultanément par le CMH de classe I et de classe II aux T CD8 et T CD4.
o à la suite de cette interaction, les T CD8 naïfs seront différenciés en T CD8 effecteurs cytotoxiques qui ont la capacité de lyser les cellules portant l’antigène dont elles sont spécifiques, ceci grâce a la libération des cytotoxines : perforine et granzymes
 une fraction des lymphocytes T activés va devenir une fois l’infection éradiquée, des lymphocytes T mémoires.

II- les cytokines :
 Les cytokines sont les médiateurs solubles qui servent à la communication entre les cellules immunitaires sur des modes autocrine, paracrine, voire endocrine.
 Ce sont des glycoprotéines produites de novo pendant les phases effectrices de l'immunité naturelle et spécifique et servent à médier et réguler les réponses immunitaires et inflammatoires.
 Bien qu’elles soient sécrétées en réponse à une stimulation antigénique spécifique, elles n’ont aucune spécificité antigénique, elles peuvent avoir une ou plusieurs sources cellulaires et une ou plusieurs cibles.
 Différentes classifications des cytokines existent : nous adopterons une classification basée sur le type de réponse dans laquelle sont impliquées ces médiateurs, en distinguant :
o les cytokines des réponses immunitaires : comprenant la quasi-totalité des interleukines, mais aussi l'interféron gamma (IFN*) et les deux formes de facteurs de nécrose des tumeurs (TNF* et TNF*).
o les cytokines anti-virales : les interférons de type 1 (IFN* et *), de type 2 (IFN*) et IL-16.
o les cytokines de l'inflammation et de la fibrose : dont certaines sont pro inflammatoires (IL-1, TNF, IL-6), d'autres anti-inflammatoires et/ou fibrosantes (IL-1-RA, IL-10, transforming growth factor béta [TGF*]).
o les cytokines de l'hématopoïèse : comprenant les CSF (colony stimulating factors), l'IL-3, l'IL-5 et l'IL-7.
o les chimiokines impliquées dans le recrutement des cellules vers le site du conflit.
 les principales cytokines qui interviennent dans la réponse immunitaire sont :
o IL-1 :
- issue des macrophages, des cellules épithéliales et des lymphocytes B et T
- agit comme médiateur central de l’immunité et de l’inflammation.
- ces cellules cibles sont les lymphocytes T et les monocytes.
o IL-2 :
- produite uniquement par les lymphocytes T
- le principal facteur de croissance autocrine des lymphocytes T
- agit également sur la prolifération des lymphocytes B et sur la croissance et l'activité des cellules NK.
o IL-4 et IL-5 :
- produites par les lymphocytes T
- agissent sur la prolifération et la différenciation des lymphocytes B, sur la production d’Ig et sur la commutation isotypique.
o IL-6 :
- principalement produite par les monocytes, mais aussi par les lymphocytes T et B, les cellules endothéliales et les fibroblastes.
- facteur de différenciation terminale et de maturation des lymphocytes B.
- active aussi les lymphocytes T, et participe à l'hématopoïèse précoce
- stimule la synthèse de plusieurs protéines de l’inflammation par les hépatocytes.
o TNF :
- produite par les monocytes, les macrophages et les lymphocytes T
- action nécrosante anti-tumorale et pro inflammatoire.
o IFN-*
- provient essentiellement des cellules T CD4+Th1
- actions anti-virales et anti-prolifératives.

III- conclusion :
 d'immunité cellulaire comprend les réactions d’élimination des cellules infectées par des agents pathogènes intracellulaire (virus, certaines bactéries ou parasites), des cellules cancéreuses et des cellules allogéniques issues d’une greffe ainsi que les réactions d’hypersensibilités retardées
 les lymphocytes T sont le support de l’immunité à médiation cellulaire et de la mémoire immunologique, elles agissent en sécrétant des cytokines qui se fixent sur des récepteurs spécifiques.
 Le virus du SIDA (VIH) a un tropisme pour les lymphocytes T CD4+ qui ont un rôle important dans l'initiation des réponses immunitaires. La destruction des CD4 entraîne le stade SIDA déclaré de la maladie (stade C), où des infections opportunistes sont susceptibles de se manifester.




_________________
Salut tout le monde, sans moi tout le monde saigne lol.


Publicité





MessagePosté le: Ven 30 Jan - 10:47 (2009)

PublicitéSupprimer les publicités ?
sidali
Emerald
Emerald

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 909
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 963
Moyenne de points: 1,06
MessagePosté le: Jeu 5 Fév - 22:52 (2009) Répondre en citant

excellent travail plaquette (y)


Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:10 (2016)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 1er cycle "1ère + 2ème année" » Physiologie
    

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com