Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Des vaccins muqueux contre la grippe pour bien plus d'efficacité
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Clubs medmatiq » Sciences et technologies     
Auteur Message
Black-killer
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 4 543
Point(s): 992
Moyenne de points: 0,22
MessagePosté le: Dim 11 Jan - 11:24 (2009) Répondre en citant

L'immunisation constitue le moyen le plus efficace de réduire l'impact de la grippe. Un vaccin antigrippal type contient 15 microgrammes d'antigènes provenant de chacune des trois souches du virus qui devraient prédominer pendant la prochaine saison (Les saisons constituent l'une des divisions de l'année, généralement basée sur les changements annuels du temps...) grippale. Il est habituellement inoculé par injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations intramusculaire ou sous-cutanée profonde, sans adjuvant (Un adjuvant est quelque chose ou quelqu'un qui aide à l'accomplissement d'un processus.). L'efficacité du vaccin dépend de l'âge, de l'état immunitaire du sujet vacciné et du degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants de similitude entre les souches vaccinales contenues dans le vaccin et les virus en circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.). Si les prévisions sont correctes, le taux d'efficacité se situe entre 70 et 90% chez les personnes âgées de moins de 65 ans.

 
Les vaccins antigrippaux qui ciblent des pathogènes muqueux sont essentiellement administrés par injection loin du site d'infection et engendrent surtout une immunité systémique. On reconnaît cependant maintenant l'importance d'induire également une réponse immunitaire muqueuse.

Des biologistes de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche),...) de Melbourne ont évalué l'efficacité de la vaccination antigrippale par voie muqueuse chez le mouton qui possède une physiologie, des systèmes immunitaires et des poumons comparables à ceux des humains. Les résultats sont surprenants et encourageants: des doses très faibles d'antigènes (0,04 microgramme) combinées à un adjuvant (ISCOMATRIX) administrées directement au niveau du poumon ont conduit à la production d'une part de teneurs en anticorps dans le sang égales à celles induites par les doses habituelles (15 microgrammes) données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose,...) par injection, et d'autre part, de quantités d'anticorps muqueux très supérieures (environ 1000 fois plus).

Un vaccin délivré au niveau des poumons offrirait non seulement l'avantage d'utiliser beaucoup moins d'antigènes (375 fois moins) et d'induire une meilleure réponse immunitaire muqueuse protectrice, mais contribuerait également à diminuer la propagation de la maladie. En effet, la production d'anticorps dans les poumons pourrait neutraliser le virus avant qu'il ne soit rejeté en dehors de l'organisme par la respiration, les éternuements et la toux.

_________________


Publicité





MessagePosté le: Dim 11 Jan - 11:24 (2009)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Clubs medmatiq » Sciences et technologies     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com