Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  LE COEUR ET LA GLANDE THYROÏDE
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Endocrinologie
    
Auteur Message
sidali
Emerald
Emerald

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 909
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 963
Moyenne de points: 1,06
MessagePosté le: Sam 27 Déc - 23:41 (2008) Répondre en citant

INTRODUCTION


Les maladies de la glande thyroïde peuvent altérer directement la fonction normale du coeur, causer des symptômes et entraîner d'importantes complications. Pour comprendre comment elles affectent le coeur, il importe de comprendre d'abord comment fonctionne le coeur.
Le coeur est un muscle constitué de cavités dont les parois se contractent et font circuler le sang dans tout le corps. À cause des valvules situées à l'intérieur du coeur, le sang ne circule normalement que dans une seule direction. Le sang retourne au coeur au moyen des veines, puis l'oreillette droite et le ventricule droit du coeur pompent le sang dans les poumons. De là, le sang retourne vers l'oreillette gauche et le ventricule gauche d'où il est éjecté dans les artères qui distribuent le sang aux divers organes du corps.
En ce qui regarde les maladies thyroïdiennes, il est important de comprendre deux principes. Premièrement, comme le coeur lui-même est un muscle, il a besoin d'oxygène pour fonctionner et reçoit l'oxygène au moyen d'artères spéciales appelées «artères coronaires». Si ces artères coronaires sont atteintes d'une maladie qui cause une obstruction dans la lumière du vaisseau, entraînant une réduction du flux sanguin dans l'artère coronaire, le muscle cardiaque fonctionne alors avec un apport d'oxygène insuffisant et une douleur cardiaque, ou «angine» peut en résulter. Deuxièmement, pour que le coeur puisse battre d'une manière coordonnée et expulser le sang uniformément et efficacement, le muscle cardiaque est stimulé afin de se contracter d'une manière synchronisée par des tissus spécialisés à l'intérieur du coeur qui émettent des impulsions électriques. L'impulsion commence normalement par le haut de l'oreillette droite et descend en se diffusant à travers le coeur.


HYPERTHYROÏDIE


Symptômes et signes


Une augmentation du niveau de thyroxine secrétée par la glande thyroïde stimule le coeur qui bat alors plus vite et plus fort. Au début, cela peut provoquer un rythme cardiaque rapide, appelé tachycardie. Une infirmière ou un médecin détectera cet état, mais habituellement le patient de s'en rend même pas compte. Toutefois, si le rythme cardiaque accéléré s'aggrave, le patient peut ressentir des palpitations, c'est-à-dire qu'il sera conscient des battements du coeur dans sa poitrine. Cela peut parfois être observé par des personnes normales à la suite d'un exercice physique excessif ou après avoir consommé trop de caféine. Toutefois, si cela se produit au repos et qu'il s'agit d'un rythme cardiaque rapide prolongé, cela peut alors être anormal. Des palpitations peuvent survenir dans d'autres types de maladies cardiaques mais, si elles sont causées par une hyperactivité de la glande thyroïde, cela ne signifie pas nécessairement qu'il existe une grave maladie cardiaque sous-jacente. Chez certains patients une stimulation prolongée du coeur à l'aide de la thyroxine peut causer un manque de coordination de la conduction des impulsions électriques à l'intérieur du coeur et il peut s'ensuivre une fibrillation auriculaire. Cela se produit lorsque les impulsions venant de l'oreillette droite, au lieu d'être acheminées normalement dans les ventricules, forment un court-circuit dans les oreillettes et tournent rapidement en rond, causant ainsi une contraction auriculaire inadéquate, une perte de stimulation régulière des ventricules et des pulsations cardiaques irrégulières.
Une stimulation prolongée de la contraction du coeur peut causer une élévation de la tension artérielle appelée hypertension systolique. Normalement, la tension artérielle diastolique, c'est-à-dire celle dont le chiffre est le plus bas, n'est pas plus élevée. La contraction accélérée du coeur, qui entraîne un débit cardiaque accrue], fait qu'on peut aisément sentir le pouls au poignet et contribue à la chaleur moite des mains.


COMPLICATIONS


Une stimulation prolongée non traitée de la fréquence et des contractions cardiaques peut entraîner les deux complications suivantes : l'angine et l'insuffisance cardiaque. L'angine survient lorsque le muscle cardiaque ne reçoit pas assez d'oxygène, ce qui cause un inconfort au centre de la poitrine, qui peut également être ressenti dans la gorge, le cou ou la mâchoire, et dans les bras (souvent le bras gauche). Dans les cas graves, l'individu ne ressent pas un simple inconfort mais une douleur réelle. Si cette douleur n'est pas traitée, il peut s'ensuivre une véritable crise cardiaque ou infarctus du myocarde, qui endommage une région du muscle cardiaque d'une manière irréversible.
L'insuffisance cardiaque peut survenir lorsque l'effort accru exigée du coeur par le rythme rapide et l'augmentation des contractions provoquent un affaiblissement du muscle cardiaque qui alors ne peut plus pomper efficacement le sang des poumons vers le reste du corps. Le symptôme habituel est donc l'essoufflement dû à la congestion du sang dans les poumons. Il peut aussi y avoir enflure des chevilles.
Habituellement, l'angine et l'insuffisance cardiaque ne surviennent pas chez les jeunes hyperthyroïdiens dont le coeur est sain. Toutefois, chez les patients plus âgés ayant une maladie cardiaque sous-jacente, la présence d'une glande thyroïde hyperactive peut suffire à démasquer la maladie cardiaque sous-jacente et aggraver les symptômes qui sont déjà présents.


Traitement


Tout d'abord, il est essentiel de corriger l'hyperthyroïdie. La décision d'utiliser soit les médicaments, soit le traitement à l'iode radioactif ou la chirurgie dépend de la nature du problème thyroïdien. En même temps qu'on traite l'hyperthyroïdie, on peut entreprendre un traitement spécifique pour l'angine à l'aide d'un médicament qui ralentit la fréquence cardiaque, tel qu'un inhibiteur ß-adrénergique (ß-bloquant), par exemple le propranolol. Il existe une grande variété de médicaments similaires au propranolol et tous ont la même efficacité. Ces médicaments sont également utiles pour atténuer d'autres symptômes de l'hyperthyroïdie comme le tremblement des doigts et l'anxiété. On traite habituellement l'insuffisance cardiaque de façon normale, soit avec une médication visant à améliorer la fonction cardiaque, comme la digoxine et des médicaments qui augmentent l'excrétion d'eau par le rein, c.-à-d. les diurétiques, comme le furosémide. On ne sait pas encore très bien comment la thyroxine agit directement sur le coeur, mais il semble que certains patients ont une résistance relative à des doses normales de digoxine et il peut s'avérer nécessaire de mesurer le niveau de digoxine dans le sang et d'augmenter la dose afin d'obtenir l'effet désiré.


HYPOTHYROÏDIE


Symptômes et signes


Les symptômes et signes semblent être à l'opposé de ceux mentionnés ci-dessus pour une fonction excessive de la thyroïde. Ils consistent en un rythme cardiaque lent et une hypotension artérielle. Aucun de ces signes ne produit habituellement de symptôme chez les patients. Une hypothyroïdie prolongée cause des changements métaboliques dans l'organisme et peut produire une élévation du taux de cholestérol. Or, on sait qu'un taux élevé de cholestérol peut causer ou aggraver le rétrécissement des artères coronaires. Toutefois, comme le rythme cardiaque et la tension artérielle s'abaissent également, les complications que constituent l'angine et la crise cardiaque sont relativement rares.


COMPLICATIONS


Dans les cas d'hypothyroïdie grave et prolongée, les fibres du muscle cardiaque peuvent être atteintes; le coeur devient faible, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque. Il y a souvent une accumulation de liquide autour du coeur, appelée épanchement péricardique, qui produit rarement des symptômes. Comme nous le disions plus tôt, il peut y avoir un risque accru de maladie coronarienne, mais on n'en connaît pas encore toute l'importance. Comme pour l'hyperthyroïdie, les complications cardiaques surviennent plus souvent chez les patients ayant une maladie cardiaque sous-jacente causée par des facteurs autres que des problèmes thyroïdiens.


TRAITEMENT


En présence d'une maladie cardiaque, l'hypothyroïdie doit être corrigée lentement. Si l'on commence l'hormonothérapie thyroïdienne substitutive à un dosage normalement administré à un patient qui par ailleurs est en santé, l'effort demandé au coeur peut alors augmenter rapidement et entraîner des symptômes d'angine et d'insuffisance cardiaque. Par conséquent, il est souvent nécessaire de commencer à administrer la thyroxine de substitution à la moitié ou même au quart de la dose normale. Selon la réaction du patient et l'absence de symptômes cardiaques, cette dose peut être augmentée sur une période de quelques semaines ou de quelques mois jusqu'au dosage normal de l'hormonothérapie thyroïdienne.


SOMMAIRE


Une maladie thyroïdienne peut affecter directement le coeur lorsque la glande thyroïde est hyperactive. Elle peut causer des symptômes de palpitations, de douleur ou d'insuffisance cardiaque. Des symptômes similaires peuvent survenir en cas d'hypothyroïdie si elle est corrigée trop rapidement au moyen d'une hormonothérapie thyroïdienne substitutive. Des symptômes de maladie cardiaque sont beaucoup plus susceptibles de survenir chez les patients ayant une maladie cardiaque sous-jacente provenant d'une autre cause. Des changements permanents dans l'état du coeur sont peu fréquents chez les personnes dont le coeur est sain, à moins que la maladie thyroïdienne ne soit particulièrement grave ou n'ait été diagnostiquée qu'après une très long


Publicité





MessagePosté le: Sam 27 Déc - 23:41 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
the king
Silver
Silver

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 267
Point(s): 265
Moyenne de points: 0,99
MessagePosté le: Dim 28 Déc - 11:06 (2008) Répondre en citant

merci beaucoup!!! bravo


zaho
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2009
Messages: 3
Localisation: maroc
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Lun 11 Mai - 17:44 (2009) Répondre en citant

merccccccccccciiiiiiiiiiiiiiiii bcp


mm33
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 4
Localisation: 33
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 17:50 (2009) Répondre en citant

merci,

je commençais à me demander ce qui m'arrive de temps en temps. à savoir : tous les symptömes d'une crise cardiaque (douleur très forte se déplaçant de l'oreille interne droite vers la cage thoracique et remontant dans le cou et la machoire (là c'est plus douleur mais engourdissement). durée totale : pas plus de 10-15 minutes tous les 2 mois. la dernière fois : une demi journée aux urgences pour bilan cardiaque : rien tout est ok - bilan orl : ok pas de reflux.
j'ai subi une hyperthyroidectomie il ya 5 ans. cause : nodules froids et chauds. microcarcinum trouvé post ablation. avant : euthyroidienne hypersensible. depuis je suis à 162,5 de lévo. tsh constante : >0,01mg mais je ne sais pas si une hyperthyroidie naturelle est comparable.
votre article va peut-etre constituer une piste pour mon mèdecin généraliste.


Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 769
Masculin
Point(s): 1 885
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 18:08 (2009) Répondre en citant

dans ton cas mm3, mieux se renseigner auprès d'un endocrinologue " ou cardiologue ". 


mm33
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 4
Localisation: 33
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 09:14 (2009) Répondre en citant

merci de tes conseils mais j'ai eu affaire à des endocri pendant 7 ans. tout ce qui en a résulté c'est du clientelisme malgré les nodules et mes symptomes d'hypothyroidie qui allait a l'ncontre des dosage de tsh. et ce dans le public (haut lévèque) et dans le privé (j'ai eu droit à une biopsie "en direct" dans un labo qui de toute évidence n'était pas habitué du fait mais dont le responsable était un grand copain de mon endocrinologue). alors je ne suis pas prete à remettre ça
c'est une généraliste qui a décrété que ce n'était pas normal de vivre avec une épée au dessus de la tête et que tout ce que ça provoquait c'était des examens récurrents et couteux pour la sécu avec en plus le risque d'intervenir trop tard. le chirurgien qui m'a pris en charge était du même avis. je leur dois beaucoup.
et des cardio ... je veux bien mais je n'ai suite aux crises de signe sanguin pouvant évoquer un infactus. j'attends. je me ballade avec de la trinitrine au cas où ce soit les coronaires.

merci quand même.


Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 769
Masculin
Point(s): 1 885
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 09:58 (2009) Répondre en citant

C'est malheureux d'entendre tout cela, la médecine moderne noble comme vocation se transforme en un grand business .

mm33 a écrit:
j'ai subi une hyperthyroidectomie il ya 5 ans.


s'agit-il d'une thyroïdectomie totale ???


Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 769
Masculin
Point(s): 1 885
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 10:09 (2009) Répondre en citant

Citation:
LEVOTHYROX est contre-indiqué en cas d'antécédent récent de crise cardiaque (au cours des 6 dernières semaines)


C'est normal puisque les attaques cardiaques sont des effets secondaires du traitement au lévothyrox ce genre de situation dépassent les compétences d'un médecin généraliste, c'est pour cela que je te recommande le recours à un spécialiste endocrinologue pour bien ajuster le traitement ou le modifier.
Tu pourras toujours changer de médecin si tu n'es pas convaincu par un .


mm33
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 4
Localisation: 33
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 17:32 (2009) Répondre en citant

thyroidectomie totale. le surdosage est fait pour éviter réapparition des tissus cancéreux. j'ai pas eu de traitement à l'iode radioactif. t'as peut-etre raison. je vais voir avec ma first toubib (partie à la retraite à mon grand désespoir car j'en ai pas retrouvé qui soit à sa hauteur !!) si elle en connait un de confiance.

merci pour tous ces conseils


Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 769
Masculin
Point(s): 1 885
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Dim 16 Aoû - 17:57 (2009) Répondre en citant

mm33 a écrit:
le surdosage est fait pour éviter réapparition des tissus cancéreux



????
Tu n'avais pas parlé jusqu'ici de cancer de la thyroide, un nodule chaud voir toxique ne veut pas forcément dir " cancer de la thyroide. vous avez fait une biopsie après l'acte chirurgical qui a met en évidence un cancer ???


mm33
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2009
Messages: 4
Localisation: 33
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 05:30 (2009) Répondre en citant

ben ... micro carcinome papillaire de 4mm trouvé lors de l'analyse des tissus post ablation. 


Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:16 (2018)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Endocrinologie
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com