Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  cytoponction du nodule de sein
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     
Auteur Message
Sage
Diamond
Diamond

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2007
Messages: 1 380
Masculin
Point(s): 443
Moyenne de points: 0,32
MessagePosté le: Mer 3 Déc - 20:26 (2008) Répondre en citant


La ponction d’un nodule du sein


Pourquoi fait-on cet examen ?

La ponction d’un nodule du sein permet de prélever des cellules, de petits fragments de tissu ou du liquide contenus dans une
grosseur du sein (ou nodule) palpée à l’examen ou découverte sur une mammographie ou une échographie. Il peut s’agir d’une cy-
toponction pour étudier les anomalies des cellules, ou d’une microbiopsie. Dans ce cas, le prélèvement est plus important et permet
d’analyser non seulement les anomalies des cellules mais aussi leur organisation.

Avant l’examen

Faut-il une consultation préalable avec le médecin qui effectuera l’examen ?
Une consultation préalable avec le médecin qui réalise l’examen n’est pas systématique. Apportez-lui simplement les résultats des
examens que vous avez éventuellement déjà réalisés.
Il n’est pas nécessaire de prévoir une entente préalable auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Faut-il une préparation particulière ?
Il n’y a pas de régime à suivre avant l’examen.

Faut-il prendre un traitement en vue de l’examen ?
Il n’y a pas de traitement à prendre avant l’examen.

Faut-il arrêter un traitement en cours ?
Prévenez le médecin qui réalisera l’examen si vous suivez un traitement par anticoagulants ou par antiagrégants plaquettaires. Il peut
être nécessaire de l’arrêter quelques jours avant l’examen. Prévenez-le également si vous êtes allergique (notamment aux produits
d’anesthésie locale), si vous avez une maladie de la coagulation du sang, ou si vous êtes susceptible d’être enceinte. Une prise de
sang peut vous être prescrite pour contrôler votre coagulation sanguine dans certains cas.


Le déroulement de l’examen

L’examen se déroule en position allongée (éventuellement un bras replié sous la tête), torse nu.
S’il s’agit d’une cytoponction, après avoir désinfecté la peau le médecin utilise une aiguille très fine pour prélever à plusieurs repri-
ses les cellules ou le liquide présents dans le nodule, afin de les envoyer au laboratoire pour analyse. L’anesthésie locale n’est pas
nécessaire.
S’il s’agit d’une microbiopsie, le médecin désinfecte soigneusement la peau puis injecte un anesthésique local sous la peau. Il réalise
une petite incision de la peau (quelques millimètres) puis utilise une aiguille de plus gros calibre pour prélever à plusieurs reprises de
petits fragments de tissu au niveau du nodule. Il adresse ensuite le prélèvement au laboratoire pour analyse.
Si le nodule n’est pas palpable à l’examen clinique, ces deux types de ponction peuvent être guidés par échographie (le médecin
utilise une sonde à ultrasons pour repérer le nodule et guider le positionnement de l’aiguille). La mammographie peut également être
utilisée. Le sein est alors comprimé entre deux plaques et radiographié afin de repérer la lésion et d’en guider la ponction. En cas de
repérage sous mammographie, vous devez rester parfaitement immobile durant la réalisation de l’examen.
À la fin de l’examen, le médecin réalise un pansement compressif de votre sein afin d’éviter la survenue d’un hématome.
En fonction des résultats votre médecin vous indiquera les éventuels autres examens à réaliser après la ponction.


En pratique
Faut-il être à jeun ?
Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.
Combien de temps cela dure-t-il ?
L’examen dure dix à vingt minutes.
Est-ce que cela fait mal ?
La cytoponction n’est pas plus douloureuse qu’une prise de sang classique. La microbiopsie est peu ou pas douloureuse. La com-
pression du sein en cas de repérage par mammographie peut être un peu désagréable.
Faut-il être accompagné ?
Il n’est pas nécessaire de se faire accompagner.
Quand obtient-on les résultats ?
Les résultats complets sont disponibles après analyse au laboratoire, dans un délai d’environ une semaine.
Faut-il un arrêt de travail ?
Il n’est pas nécessaire de prévoir un arrêt de travail.
Est-ce que cet examen est pris en charge par la Sécurité sociale ?
L’examen est pris en charge par l’assurance maladie, au taux habituel.


Quels sont les risques ?

Un malaise passager peut se produire au cours de l’examen dans de rares cas. Prévenez alors le médecin.
Le risque d’hématome (saignement en profondeur) est prévenu par la réalisation d’un bandage compressif et l’application de glace
localement durant deux ou trois jours. Il se manifeste par l’apparition d’une boule dure et douloureuse dans le sein. Le risque est accru
si vous prenez un traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire.
Les risques d’atteindre une région profonde sont très rares du fait des techniques de ponction.
Les infections sont très rares grâce aux précautions d’asepsie et à l’utilisation de matériel stérile.

Références :
- Société française de radiologie
- Bulletin du cancer. Décembre 2001.

_________________
Il faut que le disciple de la sagesse ait le coeur grand et courageux


Publicité





MessagePosté le: Mer 3 Déc - 20:26 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com