Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Tests rapides du VIH : Bachelot est bien pour…
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     
Auteur Message
Black-killer
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 4 543
Point(s): 992
Moyenne de points: 0,22
MessagePosté le: Sam 29 Nov - 12:36 (2008) Répondre en citant

Qu'on se le dise, Roselyne Bachelot-Narquin, la ministre en charge de la Santé, ne fait pas « marche arrière sur les tests rapides du dépistage du VIH » comme l'affirmait récemment un hebdomadaire pour qui selon la formule, le poids des mots accompagne le choc des photos…

Au contraire. A la veille de la Journée mondiale contre le SIDA, elle a tenu à dire sa détermination à promouvoir ce mode de dépistage « particulièrement innovant, au plus près des populations les plus exposées et mis en œuvre avec la participation active du milieu associatif… »

Rappelons qu'il y a tout juste un an, la ministre faisait savoir que la stratégie française de dépistage devait « évoluer ». Elle annonçait alors, fin novembre 2007, la mise en place « d'une expérimentation pour définir la place des tests rapides qui donnent un résultat en 20 à 30 minutes, après un simple prélèvement au bout d'un doigt. Quelques minutes au lieu de 3 à 4 jours, il n'est pas surprenant que le Conseil national du SIDA (CNS) ait jugé ces tests « indispensables pour améliorer l'offre de dépistage ».

L'expérimentation a débuté. Les premiers tests « hors les murs » ont eu lieu à Bordeaux, Lille, Montpellier et Paris le 19 novembre dernier, l'opération étant subventionnée à hauteur de 350 000 € pour 2008. Par ailleurs, l'intérêt de ces tests a été réaffirmé lors du récent Sommet pour le diagnostic précoce de l'infection à VIH, organisé à Paris. « L'enjeu est aujourd'hui de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible afin de rendre le traitement plus efficace » y déclarait le président du CNS, le Pr Willy Rozenbaum. Une réflexion confortée par la ministre en charge de la Santé, pour qui « cette nouvelle offre de dépistage, non médicalisée, permet d'initier une stratégie alternative de prévention… »

_________________


Publicité





MessagePosté le: Sam 29 Nov - 12:36 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com