Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Daltonisme
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     
Auteur Message
Black-killer
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 4 543
Point(s): 992
Moyenne de points: 0,22
MessagePosté le: Mer 8 Oct - 15:51 (2008) Répondre en citant

Pathologie touchant surtout les hommes, le daltonisme est trop souvent réduit à une incapacité à voir le rouge ou le vert. Bien qu'elle ne se traite pas, les personnes atteintes n'ont pas l'impression de subir un handicap puisqu'elles développent d'autres façons de voir le monde.

Qu’est-ce que c’est ?
Le daltonisme ou dyschromatopsie est un trouble héréditaire de la vision des couleurs. La transmission du daltonisme est héréditaire de type récessif et liée au sexe. L’anomalie de la vision est due à un trouble fonctionnel des cônes de la rétine, qui permettent la perception des couleurs. On doit le nom de cette maladie à un chimiste anglais du nom de John Dalton, le premier à avoir décrit ce trouble en 1794. 4.8 millions de français sont touchés, dont 99% d’hommes.

Quelles sont les causes ?
La transmission de la maladie est généralement héréditaire. En fait, il existe naturellement trois gènes pour les couleurs, codant trois pigments différents : rouge, vert et bleu. Dans la rétine de l’œil humain existent des récepteurs spécifiques à la couleur. Appelés photorécepteurs, ils sont stimulés par une longueur d’onde bien spécifique correspondant à une couleur donnée : rouge, vert ou bleu. Nous percevons ensuite des nuances de ces couleurs suite à l’activation simultanée de ces récepteurs. Les gènes codant les pigments rouges et verts se trouvent le chromosome X, chromosome sexuel porté en un seul exemplaire chez les hommes. Le gène codant le pigment bleu se trouve lui sur le chromosome 7.
Il faut savoir que ce trouble :
- Touche le plus souvent les pigments rouges et verts dont les gènes correspondants ont plus de chance de muter.
- Touche majoritairement les hommes puisque ces pigments se trouvent sur un chromosome qu’ils n’ont qu’en un seul exemplaire.

Dans d’autres cas, assez rares, le daltonisme peut apparaître suite à des lésions nerveuses, oculaires ou cérébrales, ou à l’exposition de certaines substances chimiques.

Quels sont les symptômes ?
Tout dépend de la forme de la maladie. En effet, il existe trois variantes du daltonisme :
- La dichromatie : c’est la non-perception d’une couleur et donc la perception uniquement à partir de deux couleurs primaires. En effet, les personnes dichromates ne possèdent que deux des trois pigments de couleur. Un protanope est par exemple quelqu’un qui ne perçoit pas les nuances de rouge, voyant à la place des nuances de gris. Le deutéranope ne perçoit pas le vert et le tritanope pas le bleu.
- La trichromatie anormale : confusion de certaines couleurs entre elles. Chez les personnes trichromates anormales, les trois gènes sont présents mais l’un d’eux est defectueux, ils perçoivent donc très mal la couleur codée par ce gène et ont tendance à la confondreavec les autres.
- L’achromatopsie : perception en noir et blanc, d’aucune couleur. Ce cas est rarissime.

Qui consulter ?
L’ophtamologue.

Comment faire le diagnostic ?
Il existe toute une batterie de tests visuels destinés à mettre en évidence le daltonisme, et plus particulièrement, la forme de daltonisme.
- Le test le plus courant et le plus connu est le test d’Ishihara, du nom de l’ophtamologue japonais qui l’a inventé, Shinobu Ishihara. Il se compose de 38 planches de couleurs contenant un chiffre coloré. Le daltonien ne le percevra ni par la couleur, ni par la différence de couleur perçue.
- Test de Holmgren : le principe est de rapprocher des brins de laine selon la teinte sur un fond gris
- Test de Farnsworth : le principe est de classer des jetons noirs avec une pastille de couleur dans un ordre de couleur allant du bleuâtre vers le rougeâtre.

Un examen de la vision colorée peut être pratiqué dès l'âge de 3 ans, en utilisant des tests spécifiques. Les plus utilisés sont :
- La version pour enfant du test d'Ishihara destinée aux 4-6 ans et composée de 8 planches représentant des formes simples: cercles, carrés, lignes, crayons, bateaux, etc.
- Le test de Verriest, composé de jetons colorés que l'enfant doit réunir à la façon de dominos.

Quels sont les traitements ?
Cette maladie n’évolue pas mais ne peut pas non plus se soigner. Les daltoniens apprennent à vivre avec leur handicap et développent d’autres référents pour compenser leur non perception d’une couleur.

_________________


Publicité





MessagePosté le: Mer 8 Oct - 15:51 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com