Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Changer ses habitudes pour lutter contre l'insomnie
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     
Auteur Message
Black-killer
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 4 543
Point(s): 992
Moyenne de points: 0,22
MessagePosté le: Ven 5 Sep - 14:33 (2008) Répondre en citant

Après analyse des études scientifiques actuellement conduites sur le sommeil, l'Institut pour la qualité et la rentabilité du système de santé publique (IQWiG) a publié le 21 août 2008 des informations et de nombreux conseils en vue d'améliorer le sommeil des personnes atteintes de troubles chroniques du sommeil (dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de...) industrialisés, un adulte sur cinq est frappé d'insomnie passagère).

Selon le rapport, adopter de bonnes habitudes de sommeil est un facteur déterminant pour lutter contre l'insomnie. L'institut rapporte l'efficacité des méthodes de relaxation. La prise de médicaments, quant à elle, ne s'avère pas une solution efficace sur le long terme, selon l'analyse de l'IQWiG. Le compte rendu révèle également que le sommeil évolue au cours de la vie. De même, il montre que nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil, certains ayant besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un...) de moins dormir que les autres.

L'IQWiG constate une baisse de l'utilisation de somnifères en Allemagne. "Dans certaines situations, la prescription de somnifères s'avère un choix judicieux. Ces médicaments présentent néanmoins des effets indésirables et ne sont en aucun cas une solution à long terme. Chez les personnes âgées, la prise de somnifères augmente les risques de chute, elle constitue également un danger chez les personnes suivant déjà un autre traitement, l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une...) entre plusieurs médicaments pouvant avoir un effet néfaste sur la santé", met en garde le Directeur de l'IQWiG, le Prof. Peter Sawicki.

L'analyse de l'IQWiG rapporte que les techniques de relaxation aident à un endormissement plus rapide, dans la mesure où celles-ci permettent de faire plus efficacement la coupure entre les activités de la journée et le temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...) dédié au sommeil. Les résultats de recherches scientifiques dans ce domaine indiquent qu'il est nécessaire de respecter certaines règles pour s'assurer un endormissement facile et un sommeil réparateur.

Il est ainsi conseillé de n'aller au lit qu'au moment où la fatigue se fait sentir. Regarder la télévision (Cet article ou cette section doit être recyclé. Sa qualité devrait être largement améliorée en le réorganisant et en le...) au lit, ou même lire, peuvent, en revanche, rendre l'endormissement difficile. Pour les personnes éprouvant des difficultés à s'endormir, il est préférable de sortir du lit et d'exercer une autre activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) plutôt que de chercher à s'endormir à tout prix. De même, il est recommandé de se lever tous les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux...) à la même heure (L'heure est une unité de mesure . Chez les individus souffrant d'insomnie chronique, il est préconisé de ne pas faire de sieste durant la journée, ceci pouvant avoir des effets préjudiciables sur le sommeil nocturne. Les recommandations livrées par l'IQWiG proscrivent la consommation de boissons caféinées, de thé noir mais aussi d'alcool avant le coucher.

L'IQWiG a également considéré la durée du sommeil dans son compte rendu. Selon les études actuelles, la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre...) de sommeil nécessaire au repos de l'organisme diminue avec l'âge. Les personnes de plus de 40 ans auraient ainsi besoin de seulement 7 heures de sommeil quotidiennes tandis que, chez les enfants et les adolescents, 8 heures ou plus sont nécessaires.

_________________


Publicité





MessagePosté le: Ven 5 Sep - 14:33 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com