Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Ce qui est bon pour vos coeurs
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     
Auteur Message
Yersinia
Bronz
Bronz

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 69
Localisation: Fès
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00
MessagePosté le: Mar 15 Juil - 23:12 (2008) Répondre en citant

Paris, 15/07/2008, LJS.com

Etes-vous êtes du style à voir la vie en rose ? Si oui, continuez, vous êtes sur la bonne voie pour vivre longtemps ! Selon une étude publiée dans Annals of Family Medicine, une bonne dose d’optimisme peut aider à contrôler les risques cardiovasculaires.

Les chercheurs ont suivi 1678 femmes et 1138 hommes pendant 15 ans. Les participants, âgés de 35 à 75 ans, n’avaient pas de maladie cardiaque au début de l’étude. Ils ont du évaluer leur propre risque d’avoir une attaque cardiaque dans les 5 ans à venir : faible, moyen ou élevé. Par ailleurs, les chercheurs ont estimé eux-mêmes le risque d’avoir une attaque cardiaque dans les 10 ans à venir de chaque participant grâce à l’échelle de Framingham.

Au bout de 15 ans, 98 participants sont morts de maladie coronaire ou d’accident cérébrovasculaire. L’équipe de chercheurs a trouvé que les hommes qui pensaient avoir de faibles risques étaient 70 % moins susceptibles que les autres hommes de mourir d’une maladie cardiovasculaire, même avec leurs risques réels pris en compte. Cette relation n’a pas été trouvée chez des femmes cependant.

Pourquoi cela ne marche pas pareil pour les femmes ? Selon Robert Gramling, docteur en médecine, les entrevues ont été faites en 1990, lorsque la maladie cardiaque était encore considérée comme une « maladie d’homme ». Ainsi, même les femmes qui pensaient être plus susceptibles d’avoir une maladie cardiaque ne se sentaient pas beaucoup menacées.

Selon Robert Gramling, cette étude devrait être prise en compte par les médecins lorsqu’ils discutent des risques avec leurs patients.


le nouvel observateur


Publicité





MessagePosté le: Mar 15 Juil - 23:12 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Diverstyle » Actualités     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com