Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  ARTHROSE DU COU
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     
Auteur Message
Bel
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 2 116
Localisation: casa
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 410
Moyenne de points: 0,19
MessagePosté le: Sam 12 Juil - 15:21 (2008) Répondre en citant



La cervicarthrose, ou arthrose du cou, est extrêmement fréquente.
On peut dire que l'on retrouve toujours des éléments arthrosiques à la radio après 45 ans. Mais ces lésions ne provoquent pas forcément des troubles.

SYMPTOMES :
Le grand signe est la douleur et la limitation des mouvements du cou.
Cela est dû à la compression d'une ou plusieurs racines nerveuses à la sortie des trous de conjugaison des vertèbres cervicales.
Ainsi s'expliquent les signes qui sont souvent associés, des paresthésies (sensation d'engourdissement) qui peuvent atteindre le bras, l'avant-bras et jusqu'à la main, des maux de tête parfois insupportables ; parfois des vertiges, des bourdonnements d'oreilles peuvent se manifester.
Ces troubles associés sont souvent fonction de la position de la tête : parfois maximum, le malade étant debout, parfois au contraire, le malade étant couché, ce qui l'oblige souvent la nuit à se lever et à secouer l'un de ses bras pour essayer de faire passer cette sensation de fourmillements si désagréable.
Des maux de tête sont extremement fréquents

TRAITEMENT :
Il faut éviter la position qui déclenche la douleur dans toute la mesure du possible. Souvent, il est bon la nuit, de dormir à plat sans oreiller ni traversin avec un petit coussin sous les reins.

Dans la journée, il faut éviter de porter des charges trop lourdes et éviter de rester assis sans appui tête.

Le port d'une petite minerve en teflon pendant quelques semaines, pourra s'avérer très bénéfique.

Le traitement médicamenteux sera fait d'antalgiques (médicaments anti-douleurs), de relaxants musculaires, d'A .I .N .S . (anti-inflammatoire non stéroïdiens) .

Un nouveau médicament semble devoir devenir intéressant par son action spécifique sur cette pathologie :il s'agit de la diacereine (qui agit entre autre par inhibition de la production d' l'interleukine1) .

On pourra envisager avec profit la crénothérapie, c'est-à-dire les cures thermales tout simplement (AIX , AX , BOURBON , BOURBONNE , DAX etc...) .

Parfois des tractions cervicales pourront être proposées, surtout dans les cas où la thérapeutique habituelle a échoué, bien entendu entre les mains d'un spécialiste très au courant de la méthode, qui n'est pas sans risque (votre médecin vous conseillera sur ce point) .

Enfin dans certains cas il peut être envisagé des infiltrations de dérivés cortisoniques au niveau des trous de conjugaison atteints, ce qui se pratique le plus souvent sous imagerie pour repérage très précis.

_________________


MSN
Publicité





MessagePosté le: Sam 12 Juil - 15:21 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » Médecine vulgarisée     

    

  
 

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com