Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Signe Kernig et signe de Brudzinski
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 1er cycle "1ère + 2ème année" » Sémiologie
    
Auteur Message
Ben
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 7 771
Masculin
Point(s): 1 887
Moyenne de points: 0,24
MessagePosté le: Mar 4 Sep - 21:56 (2007) Répondre en citant

Lorsque la flexion de la tête en avant est douloureuse voire impossible, alors que la flexion latérale reste facile (contrairement à un torticolis) nous sommes en présence d'une raideur de la nuque
Devant une raideur de nuque, lorsqu'une méningite est suspectée (contexte infectieux, céphalées en casque, vomissements en jet, constipation, photophobie), il convient de rechercher deux signes caractéristiques de l'irritation méningée:

Le signe de KERNIG :

correspond à l'impossibilité de s'asseoir sans fléchir les jambes:
toute tentative de passage du décubitus dorsal à la position assise s'accompagne d'un fléchissement invincible et douloureux des genoux
la manoeuvre peut également se faire en priant le malade de s'asseoir: il ne peut le faire qu'en fléchissant les genoux et toute tentative d'extension de ceux ci provoque la même douleur et rencontre la même résistance.

Le signe de BRUDZINSKI :

La flexion de la nuque provoque la flexion des jambes:
Sur un malade en décubitus dorsal, toute tentative de flexion du cou s'accompagne d'une flexion et d'une adduction automatique des cuisses
+ Le réflexe contro-latéral de Brudzinski
Sur un patient en décubitus, on fléchit fortement la jambe et la cuisse d'un côté.
Normalement, cette manœuvre provoque un mouvement de flexion de l'autre membre.(réflexe identique)
En cas de méningite, cette manœuvre provoque un mouvement d'extension de l'autre membre.(réflexe réciproque)

Le cas particulier de la méningite du nourrisson.

Le diagnostic est difficile car les signes sont trompeurs.
En présence de modification du comportement, de pleurs inhabituels ou d'un teint gris ou pâle, il faut être en alerte.
La raideur de nuque est remplacée par une nuque molle (mais avec un signe de Brudzinski souvent présent)


Publicité





MessagePosté le: Mar 4 Sep - 21:56 (2007)

PublicitéSupprimer les publicités ?
joujou85
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 2
Point(s): 2
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Ven 19 Fév - 16:18 (2010) Répondre en citant

thank you a lot bravo (y)


Dr leo
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2009
Messages: 11
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 11
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Mar 13 Avr - 14:35 (2010) Répondre en citant

Merci beaucoup


Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:15 (2018)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 1er cycle "1ère + 2ème année" » Sémiologie
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com