Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  L'Asthme
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    
Auteur Message
Placebo
Emerald
Emerald

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 545
Localisation: fes
Masculin
Point(s): 11
Moyenne de points: 0,02
MessagePosté le: Ven 4 Avr - 22:21 (2008) Répondre en citant

intruduction:

   Terme longtemps utilisé comme synonyme d'étouffement. Il s'agit en fait d'une forme particulière de dyspnée correspondant à une difficulté à respirer, et plus particulièrement à expirer (rejeter l'air contenu dans les poumons).L'asthme survient le plus souvent la nuit, mais pas toujours.

Epidémio:

   L'asthme touche environ 3 à 6 % de la population et débute environ entre 5 et 15 ans.

Classification:

On distingue plusieurs formes d'asthme :

   • L'asthme saisonnier dont les crises sont rapprochées à une certaine période de l'année

   • L'asthme allergique ou extrinsèque qui est dû à l'inhalation d'antigènes, spécifiquement des pollens, provoquant chez l'asthmatique une réaction immunitaire à l'origine de la libération d'une substance broncho-constrictrice (qui ferme le diamètre des bronches) et vaso-active (agissant sur les vaisseaux). Cette variété d'asthme se rencontre essentiellement chez les jeunes présentant des antécédents personnels ou familiaux d'allergie.

   • L'asthme intrinsèque s'observe surtout chez l'adulte. L'asthme médicamenteux est provoqué par certains médicaments : l'aspirine, les anti-inflammatoires, les bêtabloquants, la morphine, la pénicilline et certains autres antibiotiques.

   • L'asthme à l'origine d'angéite (inflammation des vaisseaux) : cette maladie relativement rare correspond à une variété d'asthme pouvant révéler une angéite (maladie de Wegener, maladie de Churg-Strauss).

   • L'asthme d'effort et plus particulièrement l'asthme intrinsèque de l'adulte est susceptible de survenir après un effort s'accompagnant de difficultés expiratoires (sortie de l'air des poumons).

   • L'asthme du nourrisson et du petit enfant est un état de mal asthmatique constitué de crises subintrantes (récidivantes et survenant avant que la précédente soit terminée), s'accompagnant d'une obstruction des bronches très sévère. Son installation se fait soit très rapidement soit progressivement.

  • L'asthme de l'enfant et de l'adolescent est la plus fréquente des maladies chroniques, touchant environ 6 à 10 % de la population de moins de 15 ans. Cette maladie est en constante augmentation depuis 1960.

  • L'état de mal asthmatique est composé de crises subintrantes (crises excessivement rapprochées, chacune commençant alors que la précédente n'est pas encore finie).

  • L'asthme aigu grave de l'enfant est une urgence vitale

Physiopathologie:

     Classiquement, cette gêne respiratoire s'accompagne d'un sifflement qui témoigne d'une contraction brutale des muscles commandant l'ouverture et la fermeture des bronches (motricité). À la bronchoconstriction (fermeture des bronches) s'associe un œdème (accumulation d'eau) au niveau des bronches et une hypersécrétion (sécrétion trop importante) des muqueuses respiratoires (couche de cellules recouvrant l'intérieur des voies respiratoires en contact avec l'air) et plus spécifiquement du pharynx, du larynx, de la trachée et des fosses nasales. L'asthme se traduit donc par des symptômes de courte durée survenant par accès dont les plus typiques sont la toux, les sibilances (sifflements) récurrents (qui recommencent) et une sensation d'oppression thoracique également récurrente.

Causes:

    L'hérédité entre pour une grande part dans le développement de l'asthme. Les allergènes (essentiellement pollen, acariens, squames d'animaux, poussière domestique, moisissure, …) déclenchent une réaction anormale des voies aériennes. La pénétration de ces corps étrangers entraîne une agression des cellules de revêtement de l'intérieur des bronches à l'origine d'une libération de substance chimique possédant une action sur les muscles bronchiques. Une autre substance possédant une action retardée est responsable de l'œdème et de l'hypersécrétion. On constate une augmentation importante de plusieurs variétés de globules blancs : les éosinophiles, les basophiles et les mastocytes qui sont les principales cellules intervenant dans l'inflammation d'origine allergique.
   
     Les facteurs déclenchant les crises peuvent être :
          • L'exercice physique, surtout si l'air est froid
          • Les infections respiratoires
          • L'inhalation de polluants
          • La prise de médicament contenant de l'aspirine ou des molécules antibiotiques

Symptômes :

    Présence d'une toux chez l'enfant qui peut apparaître au moment du jeu, d'un rire, ou pendant la nuit. Cette tout est sèche et s'accompagne d'une sensation de constriction thoracique (resserrement de la poitrine). La toux, récidivante ou chronique (s'installant dans le temps), déclenchée par le froid sec ou un effort, permet d'orienter le diagnostic vers une crise d'asthme. Gène à l'expiration obligeant le patient à s'asseoir. On constante quelquefois des antécédents d'infection de la sphère oto-rhino-laryngologique (nez, gorge, oreille) à type d'angine, de rhinopharyngite, de laryngite, et des sinusites à répétition.

Examens clinique et paracliniq:

Examen Physique :
   L'examen médical montre que le thorax est distendu et perd sa mobilité (les mouvements respiratoires sont moins visibles que chez un individu ne présentant pas de problèmes pulmonaires de ce type). L'auscultation effectuée à l'aide du stéthoscope révèle un sifflement à l'expiration sur l'ensemble des poumons, entendu soit quand on demande au patient de respirer normalement soit quand on lui demande de souffler plus fortement.

Labo :
    Dosage du taux d'éosinophiles dans le sang Dosage des immunoglobulines de type E. totales grâce à la technique Elisa ou Prist Les tests de dépistage pour mettre en évidence une éventuelle allergie (pneumallergène), tels que le phadiatop et le Rast, ne semblent avoir d'intérêt que comme outil épidémiologique. Par contre la mise en évidence des allergènes (acarien, pollen, latex, oeuf, chat, chien, arachide, soja, etc…) effectuée grâce aux prick-tests, associée à la présence d'immunoglobulines peu spécifiques, est utile au diagnostic. On commence toujours par effectuer un dépistage des allergènes contenus dans l'air (pneumallergènes) puis dans un deuxième temps, on recherche des allergènes d'origine alimentaire.

Examens Complémentaires :
    Les examens complémentaires et plus particulièrement les épreuves fonctionnelles respiratoires (E. F. R.) vont permettre d'affirmer le diagnostic et surtout d'évaluer la sévérité de l'asthme. Cette méthode ne permet de se faire une idée sur le mauvais passage de l'air dans les grosses bronches. Quelquefois, les spécialistes (pneumologues) y associent une épreuve appelée épreuve de bronchodilatation qui, grâce à l'utilisation d'un bronchodilatateur (médicament permettant d'augmenter le calibre des bronches) comme la ventoline entre autres, permet d'affiner le diagnostic. D'autres examens (débit volume mesure, volume expiratoire maximum seconde, débit expiratoire maximum) permettent d'objectiver l'obstruction des bronches et surtout de la sévérité de l'asthme. Ces examens permettent le suivi de cette pathologie ainsi que la surveillance de l'efficacité du traitement. Ils se font à partir de l'âge de 7 à 8 ans. Pour les spécialistes : la mesure du DEP va permettre d'estimer la gravité de l'asthme entre les crises, d'évaluer l'évolution sous traitement, l'adaptation au traitement, la prédiction des rechutes, la mise en cause des allergènes (par la mesure du DEP avant pendant et après exposition), d'affiner le diagnostic devant une pathologie comparable, de mettre en évidence l'amélioration par utilisation des techniques d'inhalation. La boucle débit volume permet d'obtenir des indications sur l'existence d'une obstruction proximale ou d'une obstruction distale touchant éventuellement les petites et moyennes bronches (DEM 25-75 et DEM 5 ans). Par rapport au RVA, cet examen apporte des informations plus fines sur la maladie asthmatique. Les informations obtenues par cette méthode sont d'autre part de précieuses indications au cours du suivi sur l'état de l'obstruction des bronches et dans les périodes asymptomatiques.

Evolution:

    On distingue plusieurs formes d'asthme :

           • L'asthme persistant et sévère correspondant à des symptômes permanents, avec des crises fréquentes, présence d'une asthénie (grande fatigue), activité physique diminuée. Dans ce cas, le DEP est supérieur à 30 % et VEMS inférieur à 60 %.

           • L'asthme persistant léger pendant lequel le patient présente des symptômes dont la fréquence ne dépasse pas 1 fois par semaine ou est inférieure à 1 fois par jour. Dans ce cas, les symptômes ne surviennent pas plus 2 nuits par mois. Au cours de cette varièté d'asthme, le DEP est de 20 à 30 % et le VEMS, est supérieur à 80 %.

           • L'asthme intermittent correspondant à des symptômes survenant 1 fois par semaine. Il est associé à une exacerbation (crise) survenant le plus souvent la nuit (2 fois par mois) et à des épreuves respiratoires significatives (VEMS > 80 %, DEP inférieur à 20 %).
 
           • L'asthme persistant modéré correspond à la présence de symptômes tous les jours, de crises qui perturbent le sommeil et survenant la nuit au moins 1 fois par semaine. Dans ce cas, le DEP est supérieur à 20 % et le VEMS ait compris entre 60 et 80 %.

_________________


MSN
Publicité





MessagePosté le: Ven 4 Avr - 22:21 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
eRa
eRa

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1 685
Localisation: marrakech
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 518
Moyenne de points: 0,31
MessagePosté le: Ven 4 Avr - 23:49 (2008) Répondre en citant

Merci pour l'effort Placebo bravo

_________________


MSN
Visiter le site web du posteur
Zakarya
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 2 014
Localisation: chez moi
Point(s): 59
Moyenne de points: 0,03
MessagePosté le: Dim 6 Avr - 22:18 (2008) Répondre en citant

bien placebo,
mais je vois qu'il y a une discordance entre le titre et le contenu
il vaut mieux chenger le titre en "asthme" c'est tout


MSN
Visiter le site web du posteur
youssoubo
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2009
Messages: 1
Localisation: plateau medical urgence avicenne-Ngor Dakar Senegal
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 1
Moyenne de points: 1,00
MessagePosté le: Sam 4 Avr - 21:02 (2009) Répondre en citant

asthme aiguë grave,

_________________
je vous remercie d'avance.
bien à vous


Yahoo Messenger MSN Skype
Visiter le site web du posteur
youtou
New
New

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2014
Messages: 11
Localisation: tiflet
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 12
Moyenne de points: 1,09
MessagePosté le: Dim 14 Sep - 21:19 (2014) Répondre en citant

bravo

_________________
je suis un infirmier en anesthesie reanimation
voila mon site pour lire plus des cours
www.formation-iade.tk


Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:21 (2018)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com