Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  CAT devant une adénopathie périphérique
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Hématologie
    
Auteur Message
Rhume
Diamond
Diamond

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2007
Messages: 1 114
Point(s): 33
Moyenne de points: 0,03
MessagePosté le: Sam 15 Mar - 15:43 (2008) Répondre en citant

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ADENOPATHIE PERIPHERIQUE


Adénopathie = Hypertrophie anormale d'un ganglion périphérique.

1. Physiopathologie

A) Histologie

• Ganglion fait de :
- Lymphocytes B (immunité humorale).
- Lymphocytes T (immunité cellulaire).
• Macrophages dans le réticuloendothélium.

B) Pathogénies

• Stimulation du ganglion par agression extérieure : Hyperplasie globale du ganglion.
• Infiltration inflammatoire : Adénite à l'histologie.
• Prolifération ganglionnaire maligne.
• Infiltration maligne d'un ganglion :
=> Métastase d'un cancer de voisinage (sein).
=> Métastase à distance d'un cancer.
• Surcharge du ganglion lié au système macrophagique.
=> Lipidose...

2. Examen clinique

A) Sémiologie

1) Siège
• Zones cervicales, axillaires, inguinales +++, ± épitrochléennes.
• Région cervicale gauche = région carrefour +++.
2) Autres caractères
• Sensibilité :
- Caractère douloureux : Adénite.
- Caractère indolore : Lymphome, métastase ?
• Consistance : dure, ferme, molle...
• Mobilité : Fixée ou non.

B) Synthèse clinique

1) Adénopathies localisées
• Affection de voisinage ou non.
• Infection.
• Processus métastatique.
• Début de lymphome.
2) Adénopathies disséminées
• Leucémie lymphoïde chronique.
• Certains lymphomes de faible grade.

3. Etiologies

A) Processus infectieux

1) Bactérien :
• Pyogène : Staphylocoque, streptocoque.
• Chronique : Tuberculose.

2) Viral :
• MNI, rubéole, Herpès virus, HIV (polyadénopathie).
3) Parasitoses :
• Toxoplasmose (adénopathies cervicales postérieures).

B) Causes immunologiques

• Réactions antigéniques connues ou inconnues :
=> Par les maladies de système : PAR, LED.
=> Par les médicaments : Hydantoïne...

C) Surcharges

• Lipidique : Maladie de Gaucher (familial).

D) Etiologies néoplasiques

• Métastases, tumeurs lymphoïdes.

E) Autres étiologies

• Sarcoïdose, granulomatoses (amylose).

4. Conduite à tenir

A) Contexte clinique

• Dans 80% des cas, l'interrogatoire fournit le diagnostic.
• Dans 20% des cas, ce sont les examens complémentaires.

B) Bilan de débrouillage

• Hémogramme.
• VS, CRP.
• Radiographie thoracique.
• HIV si polyadénopathie.

C) Ponction ganglionnaire

• Donne des renseignements cytologiques.
• Examen limité au niveau de l'interprétation :
=> Etat inflammatoire : Tuberculose (caséum).
=> Cellule lymphomateuse.
• N'a pas de valeur si l'examen est négatif.

D) Biopsie

• Quand l'adénopathie est isolée, authentique.
• 30% de diagnostic incertain dans les meilleurs laboratoires :
• Affection réactionnelle ou lymphome.

Source : www.med.univ-rennes1.fr


Publicité





MessagePosté le: Sam 15 Mar - 15:43 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Hématologie
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com