Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  brochospasme chez patient intubé
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    
Auteur Message
N'ziha
Gold
Gold

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 365
Localisation: santa cruz
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 12
Moyenne de points: 0,03
MessagePosté le: Mar 11 Déc - 22:03 (2007) Répondre en citant

Conduite à tenir lors d'un bronchospasme chez un patient intubé


Un bronchospasme peut survenir chez un patient intubé.
Il convient de pouvoir analyser cet accident pour élaborer une stratégie thérapeutique adaptée.
Nous excluons de cet exposé le bronchospasme de la crise d'asthme aiguë, traité par ailleurs.


Diagnostic positif
Augmentation des pressions d'insufflation au dela de 40 cm d'eau
Désadaptation du respirateur


Diagnostics différentiels
1 - Obstruction mécanique
Vérifier la perméabilité du circuit : coudure d'un tuyau, valve montée à l'envers.
Vérifier la perméabilité de la sonde d'intubation en y introduisant une sonde d'aspiration :
- secrétions épaisses : aspirer après avoir injecté quelques millilitres de sérum physiologique pour les rendre plus fluides
- corps étranger : difficile problème pour l'extraire s'il ne passe pas dans la sonde
- extrémité de la sonde d'intubation qui butte sur une paroi trachéale ou sur la carène : rotation de la sonde et/ou retrait d'un centimètre
- hernie du ballonet : vérification de la pression du ballonet témoin, dégonfler si nécessaire
Intubation sélective : retirer la sonde de quelques centimètres.

Si la solution retenue impose une extubation, toujours utiliser un guide pour la réintubation.

2 - Baisse de la compliance thoraco pulmonaire
- analgésie et/ou narcose insuffisantes
- rigidité morphinique
- hyperthermie maligne

3 - Causes médicales
- choc anaphylactique
- embolie pulmonaire
- insuffisance cardiaque gauche
- pneumothorax
- inhalation bronchique


Traitements médicamenteux
- Modification de la ventilation
Passage en FiO2 = 1 et ventilation manuelle avec peu de volume dans le ballon pour pouvoir "forcer" le spasme. Etre le plus doux possible, le risque est le pneumothorax!
- Approfondissement de l'anesthésie
Le narcotique pourra être la kétamine (1 mg/kg si hémodynamique instable), étomidate, propofol.
Un morphinique permet aussi l'approfondissement de l'anesthésie.
Un curare peut être utile en cas de toux, lutte sur la sonde ou contracture des muscles abdominaux après avoir éliminé toute réaction allergique à l'origine de ce bronchospame.
- Administration de bronchodilatateurs
Par voie trachéale
Ventoline®, 3 bouffées toutes les 2 minutes
Adrénaline 0,1 mg en intra-trachéal sous forme diluée.
Par voie intra-veineuse
Bricanyl®, 0,5 mg ramené à 10 ml, injecter ml par ml
Salbutamol® intra-veineux à la dose de 0,5 microgramme/kg/mn sur pousse seringue électrique (PSE)
Adrénaline à la dose de 0,1 microgramme/kg/mn sur PSE après titration par un bolus de 0,1 mg. L'adrénaline s'impose en cas de choc associé.
Corticoïdes non indiqués en urgence.

_________________
الحياه مليئة بالحجارة فلا تتعثر بها بل إجمعها وابن بها سلما تصعد به نحو النجاح


Publicité





MessagePosté le: Mar 11 Déc - 22:03 (2007)

PublicitéSupprimer les publicités ?
eRa
eRa

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1 685
Localisation: marrakech
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 518
Moyenne de points: 0,31
MessagePosté le: Mer 12 Déc - 18:23 (2007) Répondre en citant

Merci pir la fiche N'ziha
Personnellement je préfère approfondir l'anesthésie par un anesthésique inhalatoire halogéné bronchodilatateur (type Halothane).

_________________


MSN
Visiter le site web du posteur
Zakarya
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 2 014
Localisation: chez moi
Point(s): 59
Moyenne de points: 0,03
MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 20:07 (2007) Répondre en citant

Merci N'ziha (y)
 
eRa a écrit:


Personnellement je préfère approfondir l'anesthésie par un anesthésique inhalatoire halogéné bronchodilatateur (type Halothane).

bonne solution pour le pérop, mais tu peux pas le maintenir pour des jours


MSN
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2018)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Anesthésie -Réanimation
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com