Bienvenue cher visiteur
Veuillez vous inscrire ou vous connecter

  Nom d’utilisateur:   Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  S’enregistrer
 Se connecter pour vérifier ses messages privés
  Diarrhée Aigue du Nourrisson
Sauter vers:    
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Pédiatrie - Chirurgie pédiatrique
    
Auteur Message
Yasmin
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 2 911
Localisation: Agadir
Point(s): 302
Moyenne de points: 0,10
MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 22:09 (2007) Répondre en citant

UNE DIARRHEE AIGUE DU NOURRISSON

Définition :
diarrhée (> 3 selles liquides / jour),
aiguë (depuis moins de 7 jours)
vomissements (75 % des cas si rotavirus)
fièvre (rarement importante, sauf déshydratation intra-cellulaire importante)

a) Clinique :

1. l'interrogatoire précise :
* Le mode de début :
. Apparition d'une selle liquide chez un enfant préalablement en bonne santé,
. Diarrhée précédée de signes digestifs :
- refus alimentaire,
- vomissements,
- douleurs abdominales,
- parfois véritable tableau subocclusif trompeur avec niveaux liquides sur
l'ASP (le TR entraîne alors la débacle diarrhéique).
. diarrhée précédée de troubles extradigestifs : infection ORL ou autre...
. déshydratation grave ou collapsus parfois d'emblée révélateur.
* Le caractère des selles :
. nombre,
. volume,
. aspect
On peut parfois individualiser :
. un syndrome cholériforme (diarrhée toxinique) avec diarrhée profuse, aqueuse,
afécale,
. un syndrome dysentériforme (diarrhée invasive) avec diarrhée glaireuse, sanglante
accompagnée de douleurs abdominales.

NB : la couleur des selles n'a aucune signification pathologique particulière.

* Les signes d'accompagnement pouvant potentialiser la déshydratation :
. fièvre,
. refus alimentaire ou vomissement.

* Le poids +++ : dernier poids connu avant la diarrhée aiguë,

* Le régime antérieur
* Les antécédents personnels et familiaux

* Un éventuel contage
. ingestion d'eau de puits,
. épidémie en collectivité (crêche)
* Le traitement déjà entrepris :
. solution de réhydratation
. antibiotique

2. L'examen clinique


* Le poids, élément essentiel :
Comparé au dernier poids connu (ou calculé par "extrapolation" de la courbe) il permet de
différencier :
. la déshydratation mineure < 5 %
. la déshydratation modérée 5 à 10 %
. la déshydratation grave > 10 %

* Les signes de déshydratation : - Extracellulaire :
. Le pli cutané "paresseux" ou persistant
. Signes oculaires :
- cerne
- enfoncement des globes
- hypotonie des globes
. Dépression de la fontanelle
. Signes hémodynamiques :
- hypotension
- pouls filant
- marbrures
- allongement du temps de recoloration
- oligoanurie
- Intracellulaire :
. Soif
. Sécheresse des muqueuses
. Fièvre
. Troubles de la conscience (de la torpeur au coma)
* Les signes d'acidose métabolique - Polypnée "sine materia" (sans anomalie pulmonaire).


Publicité





MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 22:09 (2007)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yasmin
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 2 911
Localisation: Agadir
Point(s): 302
Moyenne de points: 0,10
MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 22:12 (2007) Répondre en citant

b) Les examens complémentaires,
le plus souvent non nécessaires.

* Pour juger du retentissement de la diarrhée aigüe
- Ionogramme sanguin et urinaire (--> hydratation intracellulaire)
- Hématocrite et Protidémie (--> hydratation extracellulaire)
- Gaz du sang ou pH et RA veineuse (--> acidose métabolique).

* Pour rechercher l'étiologie de la diarrhée : - Examen virologique des selles :
. recherche de rotavirus par méthode Elisa ou Agglutination,
. a plus un intérêt épidémiologique que thérapeutique
- Coproculture avec éventuellement recherche spécifique de Yersinia et Campylobacter.
- Intérêt épidémiologique mais parfois thérapeutique lorsque la diarrhée aiguë se prolonge ou
s'accompagne de signes systémiques (fièvre, frissons, signes extradigestifs).
- Parasitologie des selles essentiellement pour rechercher une Lambliase ou Giardiase (voire
amibiase au retour d'un pays d'endémie).


c) conduite du traitement:

1/diarrhée sans déshydration:- donnerà boire plus que d'habitude
- SRO pendant 3 jours
- ne pas interrompre l'allaitement maternel ni l'alimentation
- pas d'antibiotiques
2/diarrhée avec signes de déshydration:- DHA<5% :
. 4-6 premières heures: 50cc/kg de SRO
.6-24 heures : 100cc/kg/jr jusqu'à l'arrer de la diarrhée
-DHA 5-10% :
. 4-6 premières heures : 100cc/kg de SRO
. 6-24 heures : remplacer volume par volume
50-100cc chez le nourrisson
100-200cc chez l'enfant
-DHA sup à 10% :
.hospitalisation
.réhydratation par voie parentérale

3/indications des ATB:
leur indication est formelle en présence de shiguella et de giardiase.
dans les autres cas ,ils trouvent leur indication si :
*nourrisson de moins de 3 mois
*diarrhée glairosanglante depuis plus de 7 jours
*tableua de toxi infection
*dénutrition sévère
*déficit immunitaire ,drépanocytose
.COTRIMOXAZOLE (dysenterie à shigella, E coli ,salmonellose mineur ,choléra)
.MéTRONIDAZOLE ( amibiase, giardiase)

d)prévention:
- respect des règles d'hygiène communautaire
- promotion de l'allaitement maternel
-surveillance de la croissance
-integration de lutte contre la diarrhée aigue dans un programme de soins primaires
-éducation nutritionnelle des mères

e)CONCLUSION
Les diarrhées aiguës représentent encore une des premières causes d'hospitalisation des
nourrissons.

L'utilisation de solutions de réhydratation et la réalimentation précoce permettent cependant
d'éviter d'une part la déshydratation et d'autre part la dénutrition.

Grâce au traitement seulement diététique et sans l'aide de médicaments, à l'efficacité très
discutable, l'évolution d'une diarrhée aiguë peut être simple et rapidement favorable.

L'allaitement maternel représente quant à lui le meilleur traitement préventif de la diarrhée aigüe
chez le jeune nourrisson.


btimal
Bronz
Bronz

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 106
Féminin
Point(s): 6
Moyenne de points: 0,06
MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 23:41 (2007) Répondre en citant

mErci Yasmin pour l'effort fourni..Je voulais juste ajouter que chez nous,on classe la DHA en 3 tableaux cliniques "A,B et C",a partir desquelles dependra la conduite a tenir,et non pas quantifier le pourcentage de la DHA,voila..

_________________
............


Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:31 (2018)

Montrer les messages depuis:   
  Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet medmatiq Index du Forum » Médecine » 2èm cycle " 3 , 4 et 5 ème année " » Pédiatrie - Chirurgie pédiatrique
    

    

  
 

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Medmatiq © 2007
Forums amis : MedMar- carrefour-dentaire
skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com